Lire maintenant
Le Japon comme si on y était

Le Japon comme si on y était

Les choses ne seraient-elle pas plus simples si on pouvait tout simplement se téléporter n’importe où où on le souhaite? Ou encore si certaines portes pouvaient nous faire passer d’un espace à un autre, en un instant?  Comme par exemple sortir d’une porte de métro et se retrouver comme par magie sous des arbres de cerisier à Tokyo, les pieds dans l’eau en savourant le plat d’un succulent restaurant à Bali ou encore dans une magnifique mosquée d’Istanbul? Si cela reste du fait de la science-fiction, on a tout de même une solution afin de voyager tout en restant à Paris ! Intriguant, n’est-ce pas ?

Après tout, qu’est-ce que voyager ? Prendre l’avion, le train pour se rendre dans un lieu différent ? Certes mais pas que ! On est persuadées chez Niya Magazine qu’il existe mille et unes façons de voyager, et on a souhaité vous proposer de voyager autrement, à nos côtés mais aussi avec vos proches. 

Prêt(e)s à découvrir une autre culture? Dégainez les pass navigo, on vous emmène au Japon !

“J’ai adoré cette journée où j’ai pu replonger dans l’univers nippon avec ses nombreuses facettes ! Rester à Paris et voyager au Japon, c’est tout à fait possible ! Et c’est parfait tout autant pour ceux qui veulent découvrir cette culture que ceux à qui le Japon manque terriblement 😍 !”

Rendez-vous sous les fleurs de cerisiers ! 

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

Rendez-vous à Raspail pour contempler les fleurs de cerisiers. Invraisemblable mais vrai ! C’est à la Fondation Cartier, plus précisément, à l’occasion de l’exposition de Damien Hirst « Cerisiers en fleurs » qu’on a pu profiter d’une parenthèse exquise. Une contemplation comme si on y était ! Des cerisiers certes sous une forme artistique mais qui nous invitent tout autant au voyage. 

Ces derniers ont été peints comme si l’artiste les entre-apercevait de sa fenêtre. Cela donne une dimension particulière aux œuvres. Assise là, à les contempler, on se sentait apaisées. L’instant d’une seconde, on aurait cru voir une pétale de cerisier s’envoler, virevoltant au gré du petit air de clim qui traversait la salle. On vous le dit, ces fleurs de cerisiers dont les pétales n’ont pas encore séchés feront travailler votre imagination.

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

Petit mot sur l’artiste:

On l’aime ou on le déteste ! Damien Hirst est de ces artistes dont l’art a le don de susciter des sentiments extrêmes. Et pour cause, souvent dans la provocation, son travail laisse rarement indifférent. Avec cette collection « fleurs de cerisiers », l’artiste revient vers un art plus « conventionnel » si l’on peut dire, mais garde tout de même une certaine violence dans la façon de peindre. Violence qui laisse place à la douceur quand on regarde l’œuvre dans son entièreté. Ces propos peuvent paraître abstraits, c’est pourquoi, il n’y a pas mieux que de se faire sa propre expérience.

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

N’attendez pas la fin de la floraison pour savourer l’expérience !
L’exposition dure jusqu’au 2 Janvier 2022. À ne pas rater!

 

DES FLEURS DE CERISIERS AU RAMEN AU POULET !

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

Après en avoir pris plein la vue et fait travailler notre imagination, l’heure est à la régalade ! Non loin des Grands Boulevards, le restaurant Neko Ramen nous ouvre ses portes et nous invite, au son d’un « Irashaimase » collégial, à déguster de délicieux plats japonais. La cuisine ouverte et l’effervescence des serveurs nous mettent d’entrée de jeu dans l’atmosphère si particulière des restaurants japonais de quartier. Sans parler d’une déco qui ne peut que nous transporter. 

Des parapluies traditionnels suspendus, à la fresque murale de la salle du fond où les chats ont remplacés les humains (semble toute une reproduction remixée d’Hokusai Katsushika), en passant par les nombreux origamis et tableaux qui parent les escaliers ou encore le magnifique arbre de cerisier central sous lequel on peut s’attabler à plusieurs… chaque élément de la tradition et de l’art japonais a été scrupuleusement étudié afin de nous faire voyager au pays du soleil levant ! Et quand on dit chaque détail, ça concerne même les WC, avec les fameuses toilettes japonaises ! 

Si le resto Neko Ramen sollicite notre ouïe, notre vue et notre toucher (cf WC lol), il titille surtout notre goût et notre odorat, grâce à des plats fraîchement préparés.

Les ramens sont bien évidemment au menu tout comme le curry japonais. On peut savourer d’autres plats comme le karaage, du poulet frit mariné, ou apprécier en entrée des raviolis aux légumes « en fleur ». C’est d’ailleurs ce qu’on a pris en entrée avec chacune notre bol de ramen. Le poulet est halal, ce qui nous permet plus de choix. C’était très bon et surtout bien agréable de le savourer sous les branches de Sakura. Évasion garantie ! 

 

UN PEU DE DIVERTISSEMENT À LA JAPONAISE

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

Après un tel éveil des sens, il est temps de se défouler un peu et de s’amuser comme savent très bien le faire nos amis japonais. Si on vous dit divertissement à la japonaise, vous pensez à quoi? Aux arcades de jeux, bien-sûr !! (On accepte aussi Karaoké comme réponse haha mais revenons à nos moutons !) 

Et ça tombe bien, parce qu’on a la chance à Paris de bénéficier d’un lieu parfait où le maître-mot est l’amusement, à savoir, La Tête Dans Les Nuages ! On s’est rendues à l’adresse originale, si on peut dire mais pour info, on en trouve aussi un à Aéroville qui semble être la plus grande arcade de jeu d’Europe. 

Pour l’heure, c’est donc à celui de Paris qu’on retrouve Mario, Luigi et toute la bande ! On se munit de notre fameuse carte après avoir découvert les lieux rénovés et les nouvelles attractions. Repérage de nos jeux préférés validé, il est maintenant l’heure de se dépenser ! Que ce soit en équipe contre des zombies, en solo contre la team de Mario, ou adversaire sur Street-Fighter, l’adrénaline et la bonne humeur sont au rendez-vous ! La parenthèse parfaite pour retomber en enfance, que ce soit entre amis ou en famille. 

Mais tout ça, ça creuse ! Une pause sucrée s’impose !

 

RUE SAINT ANNE, UN MICROCOSME JAPONAIS !

Mais pas que… Le quartier d’Opéra/Pyramide regorge d’adresses asiatiques (japonaises, coréennes, thaï, etc…) qu’il n’est plus nécessaire de présenter pour les connaisseurs. Mais pour les non-aficionados, il est bon de savoir que la rue Saint Anne est The adresse à retenir pour tout ce qui concerne la food et le shopping made in Japan (et plus). Très pratique de retrouver différentes boutiques dans le même quartier ! 

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

C’est à la boulangerie Aki, une incontournable de la ruelle, qu’on s’est rendue pour savourer nos petites douceurs. Des desserts à base de matcha et de pâte de haricots rouge ou encore de Yuzu… Une découverte plutôt surprenante et agréable pour certaines de la team Niya. Le mochi à la pâte de haricots quant à lui n’a pas fait l’unanimité, connaissant un triste sort…haha ( mais chut on n’en dira pas plus !) 

“Un désert particulier. Mais je passe mon tour… Une texture douce et gluante à la fois. On aime ou pas…”

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

Après cette dégustation assez amusante, direction le manga-café Konbini, non loin de là, où il est possible d’acheter toutes sortes de choses, des snacks à la vaisselle japonaise, en passant même par les fameuses chaussettes japonaises. Le prix n’est pas forcément donné mais quand on aime on ne compte pas ! 

Voir également

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

On poursuit notre voyage, toujours dans la même zone. Ce dernier nous mène à la librairie Book-Off ! Oui, parce que les japonais se cultivent énormément. Cette librairie nous invite vraiment dans un autre univers: la littérature japonaise du rez-de-chaussée laisse place, au 1er étage, aux incontournables mangas, artbook et autres CDs J-pop ou K-pop. Pour les fans, attention risque de noyade tant l’immersion est intense ! 

Notre envie de shopping n’est pas assouvie. Heureusement, Ace Mart, une épicerie coréano-japonaise, nous a permis de remédier à cela ! On voyage, donc, aussi chez les voisins coréens et faisons le plein: snacks, ramens, tapioca, boissons, et même légumes assaisonnés se retrouvent embarqués dans nos paniers. Une bonne façon d’amener le voyage à la maison !

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

Mais ce n’est pas encore la fin de notre trip !!

 

DIRECTION HIROSHIMA POUR LE GRAND FINAL !

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

Nos précédentes escapades nous ont fait plonger dans les ambiances Tokyoïtes et Kyotoïtes. Il est l’heure à présent de se téléporter gustativement à Osaka et à Hiroshima. Pour ce faire, rendez-vous chez Atsu Atsu, un restaurant japonais proposant des plats typiques de ces deux villes. 

Osaka est réputée pour sa gastronomie. Les plats les plus populaires sont les Takoyaki (des boulettes à base de poulpe et de légumes) et les Okonomiyaki (galette japonaise pour faire simple). Mais Hiroshima n’est pas en reste avec des okonomiyaki qui diffèrent quelque peu de celles d’Osaka.

Le choix est vite fait ! Ce sera Takoyaki pour une touche d’Osaka à notre table et Okonomiyaki D’hiroshima.

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

La différence principale entre les deux types de galettes réside dans la cuisson. Quand celle d’Osaka rassemble l’intégralité des ingrédients dans une grande omelette, celle d’Hiroshima choisit la superposition des ingrédients. Elle offre ainsi un choix plus varié en termes de texture. Pour ceux qui sont plus familiers de la version d’Osaka, c’est une occasion de tester l’okonomiyaki d’une autre façon ! 

Tous droits réservés Niya Magazine Photos by @mira-ya

Il est l’heure… L’heure de mettre fin à ce voyage au Japon. Le temps d’une journée, on en aura vu, fait et mangé des choses ! Il y a encore tellement de choses et d’endroits qui pourraient nous transporter au Japon, comme le Jardin d’Albert Kahn où l’on y retrouve un joli jardin japonais traditionnel, mais ce sera pour une prochaine fois !

On espère que le voyage a été agréable et que ça donnera des idées de sorties à tous ceux qui recherchent un peu d’évasion.

À très vite pour une prochaine destination ! ^^

Pour voir notre journée en vidéo c’est par ici 😉

 

Qu’en avez vous pensé ?
Excited
2
Happy
1
In Love
4
Not Sure
0
Silly
0
Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Copyright© 2021 Niya Magazine Tous droits réservés. 

Retour vers le haut