Lire maintenant
SOS d’une planète en détresse !

SOS d’une planète en détresse !

On en parle à la télé, sur les réseaux, à la radio… : notre planète souffre !  Aujourd’hui, l’équipe Niya a envie de se/vous sensibiliser sur cette situation. Nous sommes tous responsables de notre planète et s’il faut bouger les choses alors faisons-le ensemble : l’union fait la force après tout, n’est ce pas ? 

 

Comment devenir plus attentif à notre planète ? Par où commencer pour la protéger ?

Changer ses habitudes du jour au lendemain peut s’avérer compliqué, surtout avec une société du « toujours plus » : toujours plus de consommation, de technologie, d’inventions ingénieuses mais malheureusement non sans conséquences.

« Il est temps de répondre au SOS lancé par la nature. L’ignorer c’est mettre en jeu l’avenir de près de 8 milliards de personnes. » 

Marco Lambertini – directeur général du WWF International

On pense parfois qu’être « écolo » ce n’est pas si simple que ça, c’est noir ou blanc : soit tu l’es à fond soit ce n’est pas la peine. 

Comment trouver le juste milieu ? 

Changer radicalement son quotidien c’est quelque chose qui nous bouscule et qui fait peur. C’est aussi par « flemme » de devoir faire des efforts et de délaisser le confort de notre vie.

Et pourtant ne pas en faire, a (déjà), et aura des conséquences sur notre avenir. Il est  temps de prendre conscience qu’à défaut de changer radicalement nos habitudes de vie, les petits gestes que l’on peut modifier dans notre quotidien sans trop faire d’efforts ne sont pas négligeables.

Partons du principe que tout le monde opère ces changements : alors petit plus petit plus petit… est égal à grand changement . C’est mathématique non !? ? 

Cette manière de voir les choses  permet de comprendre qu’à notre échelle il est possible de faire bouger les choses de manière importante. Et c’est à ce moment-là que le déclic arrive :

« Si en menant de petites actions je peux réellement « sauver » la planète alors pourquoi ne pas essayer ? ».

Quelques chiffres pour réveiller notre conscience :

Nous avons sélectionné 5 gestes à faire quotidiennement pour soulager notre planète :

1 – Le tri sélectif :  un secret pour personne

Dans une poubelle quand tout est mélangé, on ne récupère rien. D’où l’importance du tri sélectif, le but étant de récupérer les matières potentiellement recyclables comme le plastique, le verre ou encore le papier. C’est toute une organisation au début mais qui finit par devenir une habitude à force de le pratiquer.

C’est simple : il  faut 3 conteneurs pour faire son tri.

Conteneur 1 : le verre tels que les bocaux, les bouteilles en verre…

Conteneur 2 : le plastique, le carton et le papier (possibilité de pousser plus loin et de trier dans un autre conteneur le carton et le papier séparément du plastique)

Conteneur 3 : déchets du quotidien (non recyclables) comme un reste de repas, des couches de bébés, un pot de yaourt…

Petite astuce :  Pas besoin de s’encombrer avec 3 conteneurs, pour tes déchets en plastique et en verre, utiliser un simple sac cabas qu’on videra et réutilisera.

On trouve en ligne, un large choix de conteneurs de recyclage.

MANOMANO – Sac de tri séléctif

CONFORAMA – Poubelle tri séléctif

                         

2 – Dixit la bouteille en plastique, place à l’inox

En plus d’être polluant, à long terme, les bouteilles d’eau en plastique c’est un sacré budget! Que ce soit en hypermarché, sur les réseaux ou sur les sites de ventes d’accessoires, personne (ou presque) ne peux passer à côté des bouteilles en inox devenu très tendance. On a testé et On a adhéré! 

On vous liste les avantages :

  1. un grand geste pour la planète
  2. on s’ hydrate  beaucoup plus et la température de l’eau reste ambiante
  3. c’est un accessoire plutôt cool  😉

 L’essayer c’est l’adopter ! On vous le dit !

IDEALOFSWEDEN – Bouteille Inox
MONOPRIX – Bouteille isotherme

 

3 – Les appareils électriques en mode OFF

Un geste simple avant d’aller dormir : débranchez les prises de vos appareils électriques (micro-onde, bouilloire, thermomix…) sans oublier d’ôter des prises, les chargeurs de téléphone. Et oui, on a tous besoin d’un moment OFF.

 

4 – Petit trajet en BM double pieds

On ne le dira jamais assez : marcher c’est important, pour notre santé mais aussi pour l’écologie.

On  a tous des courts trajets à effectuer (acheter le pain, aller à la pharmacie…), n’hésitons pas à en profiter pour faire une balade en vélo ou à pied. Une belle occasion de se retrouver avec soi-même et prendre un bol d’air frais : ça peut que nous faire du bien.  Et pour les mamans, une belle occasion de laisser les enfants à papa et se retrouver en tête à tête avec vous-mêmes.

Voir également
produits hygiéniques

Le plus dur, c’est de commencer 😉

5 – Stop au dictat de la mode

Avez-vous déjà entendu parler de La « Fast fashion » autrement dit la « mode rapide » ?

La fast fashion désigne le fait de produire un maximum de collections chaque année.  Ceci est rendu possible par la forte demande des consommateurs. Et croyez-nous cela ne fait pas de dégâts uniquement à notre portefeuille.

Pour faire court : on estime que la conception d’un jean nécessite 7500 litres d’eau soit l’équivalent de 50 baignoires remplies. Et on ne parle pas des effets sur les eaux due aux teintures, à l’emprunte carbone, les produits chimiques et tout et tout

Pour beaucoup la mode est une passion mais il en est de notre responsabilité de consommer la mode différemment.

D’ailleurs, pour étayer nos propos, on vous conseille fortement de regarder « les sombres dessous de la Fast-fashion » (volume 5/épisode5) d’Hasan Minhaj disponible sur Netflix.

Ce petit documentaire nous pousse à réfléchir sur la manière d’acheter des vêtements et comment opérer des changements à ce niveau.

Mais comme on a dit « Step by step » car il est très difficile pour beaucoup d’entre nous de changer radicalement à ce niveau-là. La mode c’est une passion, un remède, un réconfort, voire quelque chose d’addictif. Autant dire que ça serait comme demander à un fumeur d’arrêter de fumer du jour au lendemain.

Les petites astuces :

  • La seconde main : essayez de regarder si ce que l’on cherche existe en seconde main (le bon coin, vinted, vestiaire collective…).  Et par la même occasion vendre ses vêtements sur ces mêmes plateformes,
  • Acheter éthique : acheter auprès des entreprises éco-responsable (attention à celles qui prétendent l’être mais ne le sont pas),
  • Avant d’acheter un vêtement demande-toi si c’est vraiment un besoin,
  • Fais le tri dans tes vêtements que tu pourras troquer, donner à une association ou via l’appli GEEV, les revendre. Ma petite astuce : si je dépasse les 6 mois sans porter le vêtement alors je m’en débarrasse.

La planète a besoin de nous, aidons-là à notre échelle. Commençons par instaurer ces gestes simples du quotidien pour peut-être élargir, plus tard, le champ des possibles.

Alors es-tu prête à commencer ce challenge avec nous ?

N’hésitez pas à partager avec nous vos astuces du quotidien.

Qu’en avez vous pensé ?
Excited
0
Happy
3
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

Copyright© 2021 Niya Magazine Tous droits réservés. 

Retour vers le haut